Si les pièces qui composent nos produits sont achetées en France, en Europe ou en Asie, les télescopes sont, eux, assemblés entièrement à la main à Montpellier, non loin des bureaux de Vaonis.

A la création de l’entreprise en 2016, produire « local » était déjà une volonté du fondateur, Cyril Dupuy. Travailler avec un acteur de proximité, c’était permettre plus de réactivité et fluidité dans les échanges, établir une relation de confiance, et concevoir un produit de qualité pour les clients. C’est pourquoi après plusieurs mois de recherche d’un partenaire de confiance, le choix s’est naturellement porté vers l’entreprise APF34.

APF Entreprises 34

Créée en 1971, APF 34 est une entreprise adaptée spécialisée dans le câblage électrique et le montage électro-mécanique. Dotée d’un véritable savoir-faire industriel, elle a pour mission l’insertion professionnelle et durable des personnes en situation de handicap.

Sous l’égide de l’Association des Paralysés de France, elle permet à tout travailleur handicapé, d’exercer une activité salariée dans des conditions adaptées par un aménagement des postes de travail ou bien des activités professionnelles proposées.

Montage du packaging de Stellina

Au quotidien, main dans la main

L’humain tient une place primordiale dans les choix de collaboration de Vaonis, que cela concerne les employés en interne ou les prestataires. Avec APF 34, cet aspect s’est ressenti instantanément.

6 km seulement séparent Vaonis des locaux de l’assembleur, permettant la visite fréquente des techniciens et de la chaîne de production. Ceux-ci sont chargés d’assembler plus de 300 pièces entre elles, du bloc optique au bloc capteur, en passant par l’ossature, l’électronique et le câblage.

La qualité avant la quantité

Après une phase de production pilote et une première série produite en 2018, la cadence va maintenant aller crescendo. Une deuxième phase de fabrication est lancée en ce début d’année, s’ensuivra une seconde cet été, avec un nombre d’unités à produire toujours plus grand. A contre-courant du principe de « production de masse et grande économies d’échelles », ce choix mûrement réfléchi s’explique par la volonté de maîtriser la production et de faire de Stellina un télescope fiable en tous points.