Des lunettes pour éclipses tu porteras

Lunettes eclipse

Observer le soleil à l’oeil nu est prohibé afin de ne pas s’abîmer la rétine. Lors d’une éclipse solaire, il est donc recommandé d’utiliser des filtres solaires vendus le plus souvent sous forme de lunettes en carton.

Lors des éclipses totales de soleil, il est possible de retirer ses lunettes de protection pendant la phase de totalité (lorsque le disque lunaire couvre totalement le disque solaire) afin de profiter de la beauté naturelle du phénomène. Attention, cela ne durera que quelques minutes !

Ces lunettes de protection sont conçues spécialement pour l’observation du soleil. Elles doivent répondre à une norme internationale ISO ou porter le marquage CE, qui permet de certifier que les lunettes sont adaptées à l’observation directe du soleil, comme lors d’une éclipse.

 

Attention aux faux conseils ! N’utilisez pas, comme vous pourrez l’entendre quelques fois, des radiographies, diapositives ou ne superposez pas plusieurs lunettes de soleil entre elles. Si vos lunettes pour éclipse solaire sont endommagées ou rayées, il est recommandé d’utiliser une autre paire.

D’un filtre tu t’équiperas

Filtre solaireNe regardez jamais le soleil et une éclipse au travers d’un appareil photo, d’un télescope, de jumelles ou autre instrument optique, même avec le port de lunettes de protection solaire. Là aussi, les dommages sur votre vue (et votre appareil) pourraient être bien conséquents ! Une célèbre expression l’exprime bien, « on ne peut observer que 2 fois une éclipse sans filtre, une fois avec l’œil droite, une fois avec l’œil gauche« … Il existe des filtres solaires spécifiques aux instruments astronomiques qui permettent de filtrer les rayons ultraviolets et infrarouges et de réduire la luminosité du soleil entrant dans l’œil ou le capteur. Comme à l’œil nu, le filtre solaire peut être enlevé au moment de la phase de totalité, vous donnant l’occasion de capturer chaque détail de ce moment unique. Afin d’optimiser une prise de vue, nous vous conseillons de vous entraîner, par exemple sur la lune, pour optimiser le réglage de votre appareil.

À l’avance tu te prépareras

Les éclipses solaires sont des phénomènes astronomiques populaires qui attirent de nombreux curieux mais également de véritables passionnés. Ces chasseurs d’éclipses peuvent réserver jusqu’à plus d’un an à l’avance leur voyage et se rendre plus de deux semaines avant l’éclipse vers les meilleurs spots d’observation afin d’obtenir le meilleur emplacement. De ce fait, les endroits les mieux positionnés se trouvent rapidement prisés et bondés. Selon la popularité du point d’observation, préparez donc votre planning à l’avance. Suivez également les prévisions météorologiques ! Il ne reste plus à espérer que le ciel soit parfaitement dégagé.

Stellina solaire

Stellina, un modèle solaire en projet

Une version de Stellina destinée à l’observation solaire est en projet. Il fonctionnera sur le même principe que le premier télescope conçu par Vaonis : un télescope tout-en-un, épuré et contrôlable depuis un appareil mobile permettant de photographier le soleil. Cette prochaine version sera destinée uniquement à l’observation du soleil et permettra notamment de capturer les éclipses solaires ou les protubérances du soleil, devenant ainsi le premier télescope tout-en-un dédié à la photographie solaire. On vous en dit plus prochainement !

Crédits photos : Astroshop