Médias

Voie Lactée
Médias

Interview Les Figures de L’Express

Cyril Dupuy, fondateur de Vaonis, raconte en vidéo pour L’Express l’histoire qui l’a mené à créer le smart télescope Stellina.

Dans sa rubrique Les figures de L’Express, le magazine met en lumière le parcours de personnalités inspirantes, connues ou non, issues de tous les univers et ayant pour ambition, chacune à leur niveau, avec leurs valeurs et leurs convictions de bousculer les codes et les tabous de la société, voire de transformer le monde pour mieux nous préparer à affronter les défis de demain.

Cyril Dupuy révolutionne la façon d’observer les étoiles

A 28 ans, ll a inventé un télescope grand public intelligent et connecté.

A 15 ans, il avait déjà des étoiles plein la tête et rêvait de devenir astronome. Bricoleur dans l’âme, il passait son temps à démonter puis remonter des télescopes dans le grenier de ses parents. Encore adolescent, Cyril Dupuy devient même un expert au point de rénover la coupole astronomique de Castelnau-Le-Lez, dans la métropole de Montpellier. Le bac en poche, il se tourne naturellement vers un DUT génie optique, avant d’attaquer un Master en ingénierie spatiale… qu’il abandonnera en cours de route pour fonder sa start-up, Vaonis, en 2016.

C’est qu’à 22 ans, Cyril Dupuy vient en effet de mettre au point le premier prototype de Stellina, son télescope intelligent et connecté, destiné au grand public. Compact, celui-ci tient dans un sac à dos. Son invention pèse 11 kg, est dotée d’une lunette de 80 mm et se pilote à partir d’une application sur smartphone. Avec son écran qui permet à plusieurs personnes en même temps d’observer le ciel et les astres, et surtout de partager des clichés en ligne, Stellina ringardise le vieux télescope cylindrique .

Grâce à son invention, Cyril a été l’une star de la French Tech au CES de Las Vegas de janvier dernier et a reçu l’Innovation Award 2018. Une première version du télescope a été commercialisée cette année à la boutique du MOMA, à New York. Le télescope s’est retrouvé en rupture de stock au bout d’une semaine.

Actuellement, l’appareil n’est pas disponible. Le nombre de pré-commandes maximum a été atteint. Les télescopes seront livrés en avril 2019 au prix public de 2499 euros.

Vidéo réalisée par Clément Champiat/ Maurine Marion. Magnéto presse pour l’Express.

Retranscription de l’interview :

« Quand on est enfant on aime bien l’astronomie. Tous à un moment donné on a eu envie de devenir astronaute ou astronome. C’est vraiment une passion qui disparait avec les années parce qu’il n’y a pas de moyens pour la pratique au quotidien.

Je m’appelle Cyril Dupuy, je suis le président fondateur de la société Vaonis, spécialisée dans la conception et la fabrication de télescopes.

L’astronomie c’est quelque chose qui me passionne depuis que j’ai 15 ans, donc ça fait 13 ans maintenant. C’est tout simplement ma grand-mère qui m’a emmené à l’observatoire astronomique de Nice qui est dans un lieu magnifique avec une coupole gigantesque, un télescope qui faisait plusieurs dizaines de mètres de long.

J’ai été assez bluffé de cet aspect vraiment mélange de science qui m’a toujours intéressé et en même temps ce mélange avec le rêve qu’on retrouve vraiment avec l’astronomie. »

Cyril est en 3ème. Il n’a aucune connaissance en astronomie. Bricoleur dans l’âme, il se lance un défi pour pratiquer sa nouvelle passion.

« Il se trouve que l’observatoire astronomique de Montpellier était à l’abandon depuis quelques années. Donc je me suis présenté, je leur ai proposé de le rénover, et c’est là que j’ai vraiment appris, que je me suis formé, donc j’ai rénové toute la coupole astronomique. »

Autodidacte, Cyril se perfectionne en bidouillant des télescopes dans le grenier de ses parents.

« J’ai pu démonter beaucoup de télescopes, remonter, comprendre comment c’est fait. J’ai beaucoup démoli et au fur et à mesure j’arrivais à montrer, démonté les choses et pas réussi à les remonter. Petit à petit, on passe des caps, on comprend et au fur et à mesure j’arrivais à remonter les instruments en les améliorant. »

Après un bac S, Cyril s’oriente vers des études en optique et en ingénierie spatiale. C’est en 2013, lors d’une soirée organisée par son club d’astronomie, que Cyril a eu l’idée d’un télescope révolutionnaire.

« C’était une soirée astronomique où il y avait une éclipse de Lune. On avait tout un tas de télescopes, et j’ai été vraiment choqué à ce moment de voir que les gens venaient, observaient pendant deux-trois secondes et puis juste après sortaient leur téléphone, prenaient une photo, la montraient à leurs amis en disant : « Tu as vu ma super photo de la Lune ? » et après ils la partageaient sur les réseaux sociaux au lieu de regarder ce qui se passait au-dessus de leur tête. Et là je me suis dit, j’ai eu le déclic, c’est pas possible qu’aucun télescope existant ne permette de faire ça donc il faut créer cette nouvelle génération de télescopes qui permettra aux gens d’observer et surtout de partager en direct avec les autres, une observation astronomique. »

Cyril Dupuy conçoit alors Stellina, un télescope simple d’utilisation.

« L’astronomie ça devrait être accessible à tout le monde donc on va faire un télescope qui donne envie aux gens de s’en servir et qui pourra être utilisé tous les jours, toutes les semaines, tous les mois contrairement aux télescopes classiques qui sont en général utilisés une fois ou deux et qui restent après dans un placard. »

Son invention bouleverse la façon dont les amateurs observent le ciel.

« Les gens sont habitués à observer dans un oculaire, donc se pencher dans une position assez inconfortable, observer à l’oeil nu des images souvent peu détaillées. La logique pour nous, ça a été de se dire : observons tous ensemble, depuis un écran qui permet de voir beaucoup plus de choses et surtout de pouvoir les partager en famille, entre amis et sur les réseaux sociaux. »

Stellina permet d’observer la Lune et le Soleil mais aussi des nébuleuses, des galaxies et des amas d’étoiles. L’instrument est télécommandé par une application mobile.

« Donc vous dites par exemple : Je veux observer la galaxie d’Andromède. Vous cliquez. Le télescope se déplace automatiquement dessus et vous pourrez observer les images directement depuis votre écran. »

Cyril abandonne sa dernière année de master et fonde Vaonis en 2016 pour commercialiser Stellina. Son ambition : étendre la pratique de l’astronomie au plus grand nombre.

« Quand on présente Stellina, les gens sont tout de suite passionnés et intéressés parce que ça touche au ciel, à l’espace, à l’univers. Pour eux, tout de suite, on touche à la curiosité.
Il y a tout un nouveau monde qui s’ouvre, un aspect collaboratif, plusieurs instruments qui peuvent se connecter entre eux pour créer des images de plus en plus belles ; toute une communauté que l’on peut créer pour faire en sorte que l’astronomie aille plus loin. »

_

Découvrez l’article original sur L’Express ici.

Médias

Le télescope Stellina dans Bloomberg

Bloomberg, un des sites traitant de l’actualité économique et financière les plus importants aux États-Unis, a publié un article sur Stellina le 24 mai 2018 suite à sa commercialisation exclusive au MoMA Design Store. Le journaliste y écrit :

 

Un télescope intelligent qui met l’univers à portée de main.

 

Photo de Stellina

Le Stellina est le meilleur moyen pour les débutants de se familiariser avec le ciel de manière conviviale.

Stellina est la meilleure façon pour les débutants de se familiariser avec le ciel.

La plupart des télescopes sont plus agréables à regarder à travers qu’à regarder en soi, mais l’élégant Stellina à 2 999 $ de la startup française Vaonis apporte une révolution dans les deux cas. Non seulement il ressemble à un objet tout droit sorti du film 2001, l’Odyssée de l’espace, et présente la particularité de ne pas posséder d’oculaire. Ici, le but est moins de chercher que de trouver : sélectionnez, par exemple, la galaxie d’Andromède parmi les 150 objets déjà répertoriés dans l’application mobile, le télescope motorisé – pas plus haut que 50cm et alimenté grâce à une batterie externe pour une durée de 10h – se concentrera sur le système stellaire et enverra une vue détaillée de l’astre sur votre téléphone ou tablette.

[…]

L’essentiel

L’absence d’oculaire rebutera certainement les plus traditionalistes, mais Stellina a été conçu avec la promesse que même si vous ne connaissez pas la différence entre un azimut et un zénith, les images des corps célestes devraient être faciles à voir, à capturer et à partager à partir de votre téléphone. D’autant plus que le télescope possède un filtre qui élimine la pollution lumineuse pour que les heureux propriétaires d’extérieur en milieu urbain et suburbain puissent profiter d’une vue dégagée sur la prochaine éclipse lunaire.

_

Découvrez l’article original (en anglais) sur Bloomberg.com ici.

Médias

Le télescope Stellina sur Le Parisien

Le Parisien, l’un des médias les plus consultés en France, a rédigé un article résumant l’épopée du télescope Stellina à New-York le 16 mai 2018 dans leur rubrique High-Tech. Le journaliste y écrit :

 

Stellina, le télescope made in Montpellier fait son show à New York

 

Stellina sur un balcon en ville

« Le télescope Stellina est l’une des stars de la Design Week du MoMA à New York. »

Stellina a été conçu en France par la start-up montpelliéraine Vaonis et y est assemblé. Il est présenté lors de la Design Week de New York.

Stellina vit une semaine exceptionnelle de présentation au design Store du MoMA, le mythique musée d’art moderne de New York. Le télescope 3.0 imaginé par la start-up Vaonis est l’une des stars de la Design Week. « Cette présence au design store doit nous ouvrir les portes du marché américain, un de nos objectifs. Mais ce n’est pas la seule piste de développement pour faire entrer l’astronomie grand public dans l’ère numérique », explique Cyril Dupuy, président-fondateur (en 2016) de Vaonis.

 

Avec Stellina, les constellations apparaissent sur l’écran d’une tablette ou d’un portable qui permet de guider les mouvements du télescope via une application.

 

Une levée de fonds à 1,7 million d’euros

L’observation des étoiles devient alors une expérience conviviale, un moment d’émerveillement partagé grâce à un appareil dont le design fait aujourd’hui sensation. Pur produit français, Stellina sera commercialisé en septembre, après sa fameuse parenthèse new-yorkaise.

« Naturellement, ce télescope a été conçu en France au sein même du BIC (pépinière d’entreprises) de Montpellier. Il est assemblé sur place dans un Centre d’aide par le travail des paralysés de France (APF 34). Et la majeure partie des pièces sont produites en France », ajoute Cyril Dupuy, enfant passionné par les étoiles et homme d’affaires avisé qui a signé en décembre dernier une levée de fonds de 1,7 million d’euros.

_

Découvrez l’article original sur LeParisen.fr ici.

Médias

Le télescope Stellina sur Space.com

Space.com, un des sites les plus importants dans l’actualité de l’exploration spatiale, l’innovation et l’astronomie, a rédigé un article très complet sur le télescope Stellina le 30 mars 2018 dans leur rubrique Tech. La journaliste, après avoir découvert le télescope, y écrit :

Ce télescope intelligent pour les débutants ressemble à un robot spatial de science-fiction.

Stellina app-connected telescope

Observez le cosmos et prenez des photos des objets du ciel profond avec Stellina, un nouveau télescope intelligent contrôlé grâce à une application.

NEW YORK – Le fabricant d’un nouveau télescope entièrement automatisé, motorisé et contrôlé depuis une application a conçu un instrument intelligent qui rend l’observation des étoiles et l’astrophotographie plus facile que jamais, de son installation à son utilisation. Désormais, vous pouvez simplement vous détendre et profiter de la vue.

Donc, naturellement, ici à Space.com, nous ne pouvions pas attendre pour vérifier et voir s’il était à la hauteur de ses attentes. Nous avons eu la chance de voir le télescope intelligent, appelé Stellina, ici au Musée d’Art Moderne (MoMA), où le télescope sera mis en vente le 10 mai. Conçu et fabriqué par la société française Vaonis, Stellina ne ressemble à aucun autre télescope.

Son design élégant, compact et rectangulaire équivaut à peu près à la taille d’un sac à dos et pourrait facilement passer pour une sorte de robot de science-fiction. Il n’y a pas d’oculaire ; au lieu de regarder directement dans le télescope, l’utilisateur observe depuis l’écran d’un smartphone ou d’une tablette. Cyril Dupuy, PDG de Vaonis, nous a donné une démonstration de cette future machine à observer les étoiles.

Ce qu’il y a de plus excitant chez Stellina, c’est qu’il ne nécessite presque pas d’installation. Avec d’autres télescopes autoguidés,  le pointage et le suivi des astres peut être un processus long et fastidieux. Les Dobsons que j’ai manipulés dans mon cours d’astronomie à la fac prenaient environ 45 minutes pour être opérationnel. Stellina est assez intelligent pour se paramétrer seul, donc tout ce que vous avez à faire est de l’installer sur son trépied, de l’allumer, de le connecter à son application et vous êtes prêt ! Il suffit d’utiliser l’application mobile pour sélectionner un objet dans le ciel, Stellina le localisera automatiquement et affichera la photo de l’objet sur votre écran. 

Une autre particularité est le catalogue et la fonction de recherche de Stellina. Alors que d’autres télescopes vous feront défiler de longues listes d’objets sur un écran minuscule, vous pouvez faire des recherches dans le catalogue de Stellina en tapant le nom de l’objet que vous voulez trouver. Le catalogue d’astres comprend également des images magnifiques pour chaque objet. Cela rend l’expérience utilisateur beaucoup plus agréable.

Pendant la démonstration, Cyril Dupuy a sélectionné une belle galaxie spirale, et du bout des doigts, la lunette du télescope s’est automatiquement dirigée vers l’emplacement de la galaxie dans le ciel.

Stellina peut capturer des images et des vidéos d’objets du ciel profond comme les galaxies, les nébuleuses et les amas d’étoiles, mais c’est aussi un excellent outil pour regarder la lune, observer les éclipses et même suivre les comètes et les astéroïdes dans notre système solaire. 

C’est un moyen simple de faire de l’astrophotographie, mais les astrophotographes professionnels devraient noter que ce télescope a une monture alt-azimutale, ce qui n’est pas idéal pour les longues expositions. Pour l’astrophotographie avancée, les montures équatoriales sont « pratiquement obligatoires », car elles compensent mieux la rotation de la Terre, selon Sky & Telescope. Toutefois, Stellina dispose d’un dérotateur de champ intégré qui permet des temps de pose unitaires allant jusqu’à 5 minutes.

[…]

Point positif, le télescope est doté d’un filtre anti-pollution lumineuse, ce qui est utile pour les utilisateurs habitants dans des zones urbaines ou péri-urbaines. Vous pouvez également ajouter un filtre solaire pour observer les taches et les éclipses solaires. 

Bien que ce télescope soit parfait pour les débutants, son prix s’élève tout de même à 2 999 $. Vous pouvez en savoir plus sur les caractéristiques du télescope et le pré-commander sur vaonis.com. Il sera mis en vente le 10 mai exclusivement au MoMA Design Store (à la fois en ligne et dans les magasins SoHo et Midtown de New York City).

_

Découvrez l’article original en anglais sur Space.com ici.

Telescope Stellina in BBC Focus
Médias

Sélection février 2018 BBC Focus

Science Focus, le site web du magazine BBC Focus, a publié sa sélection « Cool Gadgets » pour le mois de février 2018. Le télescope Stellina apparaît dans la sélection des rédacteurs et se retrouve ainsi aux côtés des plus grandes marques tech. Les lecteurs pourront y retrouver l’Homepod d’Apple, l’appareil photo Q Snow de Leica, les écouteurs Sony Xperia Ear Duo ou le smartphone Honor View10. Stellina avait fait l’objet du même intérêt dans un article de CNN Tech après le CES 2018 : 17 produits cools qui annoncent le futur.

Sélection Gagdets Cools – Février 2018

Quelles que soient les résolutions que vous avez pu prendre, Janvier est certainement passé par là. Votre volonté de fer a sûrement été mis à rude épreuve : il est temps de se laisser tenter par notre sélection des meilleurs gadgets du mois !

Le télescope intelligent Stellina

Les télescopes actuels ont tendance à être imposants, contraignants et la plupart du temps… télescopiques. (C’est ce qu’on apprend aux côtés de nos confrères-rédacteurs à BBC Sky at Night quand ils publient leurs tests produits). Nous sommes impatients de découvrir le télescope Stellina, qui ressemble plus à quelque chose tombé depuis l’espace qu’à un télescope à travers lequel regarder.

Plutôt que de regarder à travers un oculaire, Stellina utilise une application mobile qui vous aide à pointer et regarder les étoiles. Ainsi, le télescope vous permet de savoir exactement ce que vous observez. Si les conditions du ciel dans votre ville ne sont pas bonnes, pas d’inquiétude. En effet, le télescope est équipé d’un filtre anti pollution lumineuse. Avec son poids plume de 7kg, il est facilement transportable si vous souhaitez partir en randonnée.

A propos de BBC Focus / Science Focus
BBC Focus est un magazine mensuel britannique qui partage les dernières actualités dans le domaine des sciences et de la technologie. Il est édité par le groupe d’édition Immediate Media Co (anciennement BBC Magazines). Le groupe publie une cinquantaine de magazines et sites spécialisés à travers tout le Royaume-Uni. Principal magazine de sciences, le magazine BBC Focus possède également un site Internet dédié : Science Focus.


Article original à lire en anglais sur Science Focus ici.

Télescope Stellina comment ça marche
Médias

Stellina dans l’actualité du site Comment ça marche ?

Le télescope Stellina a fait l’actualité du site Comment ça marche ? le 22 février 2018 dans sa rubrique « Découverte du jour » :

Stellina, le télescope connecté pour observer les étoiles chez soi

Créé par la start-up française Vaonis et primé au dernier CES, le télescope Stellina a tous les arguments pour nous faire rêver.

Changer la pratique de l’astronomie

Là où les télescopes traditionnels imposent de regarder le ciel dans un œilleton, ce nouvel objet connecté conçu par des passionnés permet de recevoir les images directement sur une tablette ou un smartphone. Et le résultat est d’aussi bonne qualité, sinon meilleure ! Plusieurs photos sont disponibles en ligne et effectivement, le résultat est superbe.

Le télescope Stellina est tout simplement relié en Bluetooth à une application mobile dédiée. L’objectif est de modifier la pratique de l’astronomie : difficile de partager son expérience lorsque l’on observe le ciel avec un télescope unique. Ici, tout le monde peut partir à la découverte des étoiles et de la voie lactée en même temps. Même sa forme est innovante, et ne ressemble en rien à celle des autres télescopes. On lui trouverait presque un air du robot TARS du film Interstellar avec son design épuré.

Observer et photographier le ciel depuis son salon

Pour observer le ciel, il suffit de poser le télescope sur son balcon, à la fenêtre, ou de l’emporter en randonnée. D’un poids de 7 kg et avec une autonomie de 10h, il peut être transporté partout ! Et pour contrôler Stellina, tout se passe depuis l’application. Vous pouvez passer la soirée la tête dans les étoiles sans même bouger de votre canapé, et partager vos découvertes sur les réseaux sociaux.

Récompensé cette année par un CES Innovation Award, le télescope Stellina est déjà en précommande. La livraison est prévue pour le troisième trimestre 2018. Si vous avez quelques économies de côté, c’est le moment de vous lancer !

Article original disponible sur Comment ça marche ici.

CES 2018 selection by CNN
Médias

Le télescope Stellina repéré par CNN Tech

Le télescope Stellina apparaît dans la sélection CNN Tech « 17 gadgets cools qui annoncent le futur« . L’article a été publié le 16 janvier 2018 sur le site de CNN Money, après que le télescope ait été repéré par les reporters de CNN pendant le CES 2018.

A propos de CNN Tech / CNN Money 
CNN Money est un site web édité par la CNN, principale chaîne d’information en continu américaine. Le site partage les dernières actualités économiques et financières du monde entier. La section CNN Tech relate des dernières actualités, tendances et innovations dans le secteur des nouvelles technologies, des startups aux plus grandes entreprises de la Silicon Valley.

Stellina telescope CNN Cool Gadgets of CES

Alors que la nouvelle année vient de débuter, les entreprises sont déjà en train d’annoncer leur dernière et meilleure technologie pour 2018.

Du télescope intelligent au système de surveillance pour chien, en passant par les voitures électriques… voici les produits les plus pointus qui ont attiré l’attention pendant le CES de Las Vegas.

Un télescope high tech

Stellina est un télescope portable qui marche avec une application smartphone ou tablette.

Au lieu d’essayer de vous repérer dans le ciel étoilé par vous-même, sélectionnez l’objet que vous voulez observer depuis l’application. Le télescope le trouvera automatiquement et renverra les images sur votre appareil.

Le télescope inclut un filtre anti-pollution lumineuse pour permettre aux citadins de profiter davantage des étoiles. L’instrument, 15 kg, peut tenir jusqu’à 10 heures avec une batterie externe.

Le télescope sera disponible dès mars en Europe. Prix: 2 200€ | 2999$.


Article original disponible sur CNN Tech ici.

Article Télescope Stellina Le Monde
Médias

Un article dans Le Monde

Le télescope Stellina fait l’objet d’un article paru le 13 janvier 2018 sur le site Le Monde, premier site d’information en France. L’article fait suite à un reportage de Bernard Monasterolo, journaliste Le Monde et envoyé spécial pour le CES, sur les startups françaises qui font bouger l’astronomie amateur. Suite à son interview de Cyril Dupuy, fondateur de Vaonis et créateur de Stellina, il écrit :

Article Télescope Stellina Le Monde

« Passionné d’astronomie, Cyril Dupuy est un peu le précurseur de l’idée. Il a créé Vaonis, du côté de Montpellier, pour promouvoir son télescope, le Stellina. Il était déjà à Las Vegas lors du CES 2017.

Son télescope s’éloigne de la conception usuellement acceptée de ce type d’objet. Il n’a plus d’œilleton pour regarder les étoiles, l’image est directement envoyée sur un smartphone ou une tablette, en Bluetooth, sur l’application Stellinapp, créée pour gérer l’appareil. “Un oculaire, c’est quelque chose dans lequel on regarde tout seul, on peut difficilement partager avec les gens autour de soi, on fait la queue, on observe sans nécessairement partager… Et en plus, la qualité sera moins bonne que sur un écran.”

Pour obtenir justement une qualité plus fine sur l’écran que celle que l’on aura dans un œilleton, le capteur du Stellina est de six millions de pixels et délivre des images de 3096 × 2080 px.

Le Stellina est un objet à poser dans son jardin ou sur sa terrasse, et l’observation peut se faire à distance, dans son salon, par exemple. Il est en rupture avec les usages habituels et implique une pratique nouvelle de l’astronomie amateur, dont certains diront qu’une partie du plaisir réside dans la sortie nocturne en groupe sous les étoiles. »

Article complet à lire sur ici.

Stellina Magazine Capital
Médias

Stellina dans le magazine Capital

Le télescope connecté Stellina a été cité parmi 18 produits comme l’une des Innovations les plus bluffantes du CES 2018 de Las Vegas par le magazine Capital. Sophie Levy, la journaliste, écrit :

CES 2018 DE LAS VEGAS : LES INNOVATIONS LES PLUS IMPRESSIONNANTES

Le CES de Las Vegas est l’occasion de découvrir les innovations qui feront notre futur. Ecran enroulable, taxi volant autonome, téléscope connecté… Découvrez ces produits qui révolutionneront votre quotidien.

L’édition 2018 du CES a fermé ses portes ce vendredi. Découvrez les innovations les plus bluffantes… que l’on aura demain entre nos mains !
Fans de technologie de haut vol comme de gadgets du quotidien, vous ne pouviez pas manquer le CES de Las Vegas ! Le Consumer Electronic Show, le grand salon de l’électronique, se tenait en 2018 du mardi 9 au vendredi 12 janvier. Taxi volant autonome, écran enroulable, “aspirateur à moustiques”, parasol connecté… Le futur est tout proche et apporte de belles promesses ! Découvrez dans notre diaporama les innovations les plus bluffantes du CES 2018.

Cette année encore, les start-up françaises étaient particulièrement bien représentées : 365 entreprises, collectivités et organisations hexagonales se sont envolées pour Las Vegas afin de présenter leurs dernières trouvailles. “C’est un record de la présence française”, se réjouissait auprès de l’AFP le directeur du département Tech and Services de Business France, avant l’ouverture du salon. “C’est un bon signe ! On continue notre montée en puissance”. La France se place ainsi sur la deuxième marche du podium du nombre de start-up présentées par pays, avec 275 exposants, contre 289 pour les Etats-Unis.

Stellina CES 2018
Stellina, un télescope connecté pour photographier l’espace

Avec son télescope connecté, la start-up montpelliéraine Vaonis veut mettre l’espace à portée du grand public. Stellina, déjà récompensé par un CES Innovation Award, se veut design et transportable (avec ses 7 kilos, il tient dans un sac à dos). Tout est fait pour faciliter l’expérience utilisateur : le télescope se contrôle depuis une application mobile et gère automatiquement les différents réglages. Les clichés de la voie lactée sont directement reçus sur le smartphone ou la tablette et peuvent alors être partagés sur les réseaux sociaux ou au sein d’une communauté d’utilisateurs.

Stellina sera vendu à partir de septembre 2018 au prix de 2 199 euros.


Article original à lire sur Capital ici.